Celltrion Healthcare remporte un grand appel d’offres pour un hôpital pour Herzuma en France

0
105
views
(kormedi.com)

Celltrion Healthcare remporte un grand appel d’offres pour un hôpital pour Herzuma en France

Celltrion Healthcare, la branche marketing de Celltrion, a annoncé le 2 novembre avoir remporté de gros appels d’offres pour Herzuma, sa version biosimilaire du médicament phare Herceptin de Roche en France, le troisième marché en importance en Europe.

La société a déclaré qu’elle aurait l’avantage sur ses concurrents biosimilaires en concluant des contrats avec deux agences d’achat pour une importante association d’hôpitaux. Le volume total des commandes représente environ 40% du marché du trastuzumab du pays, composé des versions originale et copie.

Le marché français représente 350 milliards de won (312 millions de dollars), le troisième plus grand marché de l’UE après l’Italie et l’Allemagne.

Herzuma a été lancé en août, après l’approbation par la Commission européenne en février du traitement réservé aux patientes atteintes d’un cancer du sein au stade précoce, d’un cancer du sein métastatique ou d’un cancer gastrique métastatique.

C’est le troisième biosimilaire du portefeuille de Celltrion à être approuvé par l’UE après Remsima, sa version de Remicade de Johnson & Johnson et Truxima, un duplicata du Rituxan de Roche.

“Remsima et Truxima dominent le marché en tant que pionniers, tandis qu’Herzuma a réussi à pénétrer le marché français grâce à la confiance du secteur de la santé dans la qualité des produits biosimilaires de Celltrion”, a déclaré la société dans un communiqué.

Ontruzant de Samsung Bioepis et Trazimera de Pfizer comptent également parmi les concurrents du marché du trastuzumab.

Son premier biosimilaire, Remsima, qui détient une part du lion du marché de l’infliximab en Europe, fait face à une pression sur les prix et Celltrion cherche à élargir son portefeuille de produits avec les biosimilaires Truxima et Herzuma.

La part de marché de Truxima, qui avait été lancée en France avant Herzuma, s’élevait à 39%, contre 52% à Remsima à la fin juin.